Géopolitique - Café de Géo

Géopolitique Économie

Jean François DREYER
le jeudi de 14h30 à 16h30 100 places
5 séances :

Le Proche et le Moyen Orient :
des enjeux majeurs pour le monde contemporain

Cette région du monde est toujours source d’incertitude quant à son périmètre géographique. Le Proche-Orient, autrefois appelé le Levant, correspond au vaste espace compris entre la Méditerranée à l’Ouest et le Golfe persique à l’Est. Au Nord, il ouvre sur la mer Noire et au Sud sur l’Egypte. Le Moyen-Orient désigne une entité plus englobante, incluant la péninsule arabique, le monde iranien et jusqu’à l’Afghanistan. L’islam presque exclusif fonde l’unité de cet ensemble que les Américains élargissent aujourd’hui au Maghreb, selon une représentation géopolitique qui fait de la religion le fondement d’une unité globale, représentation influencée par la thèse du « choc des civilisations ». Cette unité apparente est fortement contrebalancée par les oppositions souvent violentes, entre sunnites et chiites, entre peuples de culture arabe, iranienne, turque, kurde, etc. Quelle que soit la définition spatiale qu’on donne au Proche et Moyen-Orient, cette partie du monde est au cœur d’enjeux géopolitiques planétaires.

Au fil d’une actualité souvent urgente et source d’inquiétudes, il s’agira de mesurer ces enjeux et de comprendre pourquoi le Proche et Moyen-Orient est un espace de conflits sous influences où la guerre est menée sous toutes ses formes et où la paix paraît impossible.

Sous réserve d’une réflexion plus avancée et d’une actualité qui nécessiterait une adaptation urgente, les 5 conférences porteront sur les sujets suivants :

  1. Les enjeux politiques, économiques et socio-culturels ;

  2. Les influences extérieures (1914 à nos jours) ;

  3. L'échec des nationalismes et leurs conséquences ;

  4. L'émergence des islamismes ;

  5. Israël/ Palestine : la paix impossible ?


Géopolitique Mondialisation

Sébastien BOURDIN , professeur en géographie économique à l'EM Caen
le jeudi de 9h30 à 11h00 100 places
5 séances : 3, 10, 17, 24 mars et 14 avril 2022

1 - Chine et Russie

Une économie en croissance, avec des effets induits sur le reste du monde, y compris quand elle ralentit. Après être monté en puissance le plus discrètement possible, la Chine sort peu à peu du bois, notamment dans son environnement régional, par exemple à travers les nouvelles routes de la soie, terrestres et maritimes. Quel rôle va jouer la Chine dans l’ordre mondial ?

2 - Les Migrations

Migration, émigration, immigration, remigration, expatriés, impatriés, rapatriés, étrangers, personnes d’origine étrangère, personnes de naissance étrangère, immigrés de seconde génération, demandeurs d’asile, réfugiés, déboutés, clandestins, sans-papiers, etc. Les mots ne manquent pas pour qualifier un ensemble complexe de trajectoires et d’appartenances. L’imprécision des termes ajoutée à la méconnaissance des chiffres fait que la confusion s’est installée dans les esprits, confusion parfois encouragée dans les réseaux d’information les plus médiatiques, parfois au plus haut niveau de l’Etat. Je me proposerai d’apporter des éclairages sur un débat à la fois national et international, et ferait le point géopolitique sur l’un des enjeux majeurs du XXIème siècle.

3 - L'alimentation

Au printemps 2008, la planète s'est réveillée avec la gueule de bois. Elle croyait être sur le chemin radieux de l'autosuffisance alimentaire. Les famines n'étaient plus que résiduelles ou délibérément provoquées. L'abondance avait bien donné de nouvelles pathologies, comme l'obésité, mais n'était-ce pas préférable à la faim ? Et puis tout s'est emballé. Des émeutes de la faim ont éclaté dans les pays du Sud et on s'est demandé pourquoi la FAO et l'OMC n'avaient pas pu empêcher ce dérèglement du système alimentaire mondial.
La géopolitique de l'alimentation permet de comprendre les rapports de force qui façonnent notre planète alimentaire en analysant le rôle des différents protagonistes : les institutions, les politiques, les acteurs économiques. Mais aussi les mangeurs que nous sommes tous. La question de demain n'est pas de penser une alimentation pour tous qui serait universelle. Elle est de voir comment garantir un accès le plus large possible à une alimentation de qualité, non assujettie aux règles du profit. Se nourrir est non seulement un besoin vital, c'est aussi l'un de nos plus intimes rapports au monde.


Café de Géographie

Jean Pierre DIGUET , professeur agrégé de géographie
le jeudi de 14h00 à 16h00 100 places
6 séances :


La géopolitique des îles

Après une année de visioconférence, le café de géo retrouve sa formule traditionnelle, une séance de 2h avec une pause-café stimulante. Cette année le thème abordé concerne les îles, des entités géographiques diverses et multiples, composantes essentielles de la puissance des Etats.
Chaque séance comporte un exposé en images (sous Powerpoint) avec la possibilité pour chacun d’intervenir à tout moment pour enrichir le débat.

  1. 14 octobre 2021 :
    Îles et archipels du monde : essai de définition (îles, insularité, ZEE,…) et de typologie : (île prison, île refuge, île paradisiaque, île déserte, paradis fiscal,..).

  2. 18 novembre 2021
    Histoire des puissances insulaires ou archipélagiques
     : de Venise à Singapour en passant par le Japon et la Grande Bretagne.

  3. 16 décembre 2021
    Les territoires ultramarins des Etats-Unis 
    : un des fondements de la puissance américaine.

  4. 13 janvier 2022
    La stratégie insulaire de la Chine

  5. 10 mars 2022
    La France, deuxième puissance maritime mondiale grâce à ses îles
     : un héritage de la colonisation.

  6. 7 avril 2022
    Les îles menacées
     : entre guerres (Malouines) et dérèglement climatique (Tuvalu).