Sciences économiques

Géopolitique

Jean François DREYER
le jeudi de 14h00 à 16h00 110 places
5 séances : 6 octobre ; 10 novembre ; 23 mars ; 13 avril et 25 mai

Thèmes abordés

Après avoir survolé le Proche et Moyen-Orient et ses rapports de force, je vous propose pour l’année 2022-23, de poursuivre notre aventure à travers cinq thématiques différentes. Je vous en présente les grandes lignes ci-dessous tout en précisant que des exemples précis serviront d’illustrations à mon discours.

1- Identifier, protéger et valoriser le patrimoine : enjeux géopolitiques

Relevant d’abord du domaine des beaux-arts, la notion de patrimoine s’est progressivement élargie en intégrant le patrimoine naturel, puis immatériel. Trace du passé, il constitue aussi un support d’identité dont les usages sociaux et politiques sont multiples. Parce qu’il suscite convoitises et tensions, il fait l’objet d’une protection à l’échelle étatique comme à l’échelle mondiale.

2- Faire la guerre, faire la paix

Au début du XXe siècle, le théoricien Carl von Clausewitz affirmait que si les formes de la guerre varient dans le temps et dans l’espace, sa nature fondamentale, l’affrontement violent de deux volontés contradictoires demeure identique. Mais c’est en tenant compte des spécificités propres à chaque conflit armé que l’on peut espérer y apporter une solution et ainsi faire advenir la paix.

3- Histoire et mémoires

Les guerres ont douloureusement marqué l’histoire et les mémoires des peuples du XXe siècle. Ces mémoires ont parfois donné naissance à un antagonisme durable entre les vainqueurs et les vaincus. Elles ont souvent tardé à rendre aux victimes civiles des crimes de masse et des génocides la reconnaissance qui leur était due. La connaissance historique et la justice aident les sociétés et les Etats à faire le deuil de ces conflits : la première en invitant à une relecture critique du passé, la seconde, en punissant les responsables des crimes contre l’humanité désormais inscrits dans le droit international.

4- L’environnement, entre exploitation et protection, un enjeu planétaire

Si les hommes exercent une influence sur leur environnement depuis la Préhistoire, ils n’en ont pris conscience que récemment. L’opinion publique s’inquiète aujourd’hui de la surexploitation des ressources naturelles ou des conséquences négatives du réchauffement climatique. Sa mobilisation conduit la plupart des Etats à s’engager dans une coopération internationale dans l’intérêt des générations futures.

5- De nouveaux espaces de conquête

Les grandes puissances, au cours de l’histoire, se sont construites par la maîtrise et la domination des territoires terrestres, des mers et des océans, prolongées par la conquête spatiale. Cette conquête, qui implique aujourd’hui de nouveaux acteurs, s’accompagne d’enjeux économiques et de rivalités géopolitiques croissants. Elle nécessite également la mise en place de coopérations internationales afin de préserver des espaces vulnérables dans l’intérêt commun.

Géopolitique

Sébastien BOURDIN , professeur en géographie économique à l'EM Caen
le jeudi de 9h30 à 11h00 110 places
5 séances : 19 et 26 janvier ; 2 et 9 février ; 11 mai

Aménager la France :

politiques locales, attractivité, gouvernance

La France pratique une politique d'aménagement du territoire depuis un demi-siècle. Des problèmes nouveaux sont apparus : crise des quartiers construits dans les "trente glorieuses", mondialisation de l'économie et impératif de compétitivité internationale, exigence d'intercommunalité. Des réponses ont été apportées : rénovation des zones urbaines sensibles, pôles de compétitivité, contrats de pays et d'agglomération. Sont-elles à la mesure des problèmes posés ? Dispensent-elles de poursuivre les actions plus anciennes ?

Par ailleurs, il s’agira de s’intéresser au budget de la France et des finances spécifiques des collectivités territoriales. Quel est l’impact de la baisse des dotations aux collectivités territoriales ? A quoi sert le budget français au niveau local ? Autant de questions à laquelle la conférence tentera d’apporter des éclairages simples et clairs pour mieux comprendre les finances publiques. Enfin, depuis quelques années, les collectivités locales ont engagé des politiques institutionnelles de communication plus ou moins structurées pour faire connaître et valoriser leurs actions et engagements. Ces politiques se sont progressivement professionnalisées et utilisent de plus en plus les outils et méthodes du secteur privé.

Des stratégies de marque émergent. Dans le vocabulaire des élus locaux, et des institutions publiques plus généralement, on voit apparaître un nouveau terme : le marketing territorial.
Comment ce dernier participe-t-il à l’attractivité et la compétitivité des territoires ?



Géopolitique

Natividad FERRI-CARRERES
le mercredi de 10h00 à 11h30 110 places
8
séances : 19 octobre, 16 novembre, 25 janvier, 8 (pôle Auber) et 29 mars, 12 avril, 3 et 17 mai

L'Indien : élément moteur de la société coloniale

En Amérique, en général, et au Pérou, en particulier, l’enjeu de la Conquête et Colonisation fut la quête de l’universalisme chrétien et l’obtention de richesses. L’application de l’ensemble de ces idées et la manière de concrétiser l’appropriation des richesses des territoires occupés, provoqua de conséquences désastreuses pour les aborigènes et détermina chez eux la formation d’une nouvelle identité : l’identité indienne.

L’Indien c’est donc une invention coloniale. Ce mot désigne une entité qui a perdu ses repères sociaux puisqu’elle a été détruite et son économie a été également ébranlée. Après la Conquête, le peuple inca devient orphelin ; un orphelin conditionné par le développement économique de la colonie, et c’est sous cette étiquette qu’il va s’insérer dans ce nouvel espace chrétien. Comme l’affirme Juan Bustamante Dueñas, précurseur du mouvement de l’indigénisme né au Pérou à la fin du XIXe siècle, les indiens étaient et sont restés les parias du Pérou, "toujours humiliés, toujours méprisés.... victimes d'abus [...] toujours assujettis[...]" .

Dans ce cours nous nous interrogerons sur les questions suivantes : Comment et pour quelles raisons, pendant le XVIème siècle, la Monarchie Hispanique est arrivée à transformer la population de l’ancien empire inca en minorité juridique? Comment est-elle parvenue à contrôler et mobiliser cette communauté dans l’espace géographique de l’ancien empire inca ? Quelles réactions ont surgi en réponse à ce contrôle ?

Les sujets abordés seront :

  • Les Incas, leur identité et leur organisation socio-politique ;

  • "De Incas à Indiens" : les mesures juridiques prises à leur égard par les espagnols pour les encadrer et les mobiliser dans l’espace géographique et politique colonial ;

  • Adaptations et résistances face au contrôle colonial : le pouvoir des chefs ethniques (curacas) ; la résistance passive du Taky Onqoy.

La colonisation ou l'arrivée de Hernán Cortés à Veracruz
Peinture murale de Diego Rivera (1951), Palais National, Mexico, Mexique

Café de Géographie

Jean Pierre DIGUET , professeur agrégé de géographie
le jeudi de 13h45 à 15h45 110 places
6 séances : 20 octobre ; 24 novembre ; 19 janvier ; 9 février ; 16 mars ; 6 avril

Territoires ultramarins de la France

La géopolitique a été renouvelée dans les années 1970 par un géographe, Yves Lacoste, et sa revue, Hérodote, est devenue une référence scientifique. Aujourd’hui, cette discipline est omniprésente dans les médias et elle est même enseignée dans les lycées. Cette science qui étudie les enjeux, les rivalités mais aussi les conflits sur des territoires donnés fait appel à de nombreuses disciplines et particulièrement à la géographie,. Le Café de géo (abréviation de géopolitique) est donc une activité de culture politique avec une approche géographique.

Depuis près de 15 ans, le Café de géo a abordé de nombreux thèmes de géopolitique concernant des territoires variés

- des pays (la Russie, l’Iran ou la Chine)

- des continents (l’Afrique)

- des entités régionales (les pays de la Mer noire)

Chaque séance est introduite par un exposé en images s’appuyant sur de nombreux documents. Les participants sont invités à intervenir pour enrichir le débat par leurs questions ou leur connaissance du sujet traité.

La pause-café permet de prolonger les échanges et, surtout, stimule la réflexion. Avec 1 euro, chacun devient actionnaire d’une société caféière éphémère gérée par les membres actifs…. !

Depuis la rentrée 2021, la géopolitique des îles du monde est le thème général des séances

Au programme : l’origine des îles, la malédiction des îles partagées et la puissance insulaire des Etats-Unis.

A LA RENTREE 2022, la première séance fera, sur la base des évènements récents, le bilan géopolitique de l’année et analysera la nouvelle donne en Europe. Nous étudierons, ensuite, la part des îles dans la puissance française.

Des îles du Ponant à Tahiti, le territoire français se décline sur toutes les mers du Monde et cette dispersion spatiale contribue à la puissance de notre pays D’autres îles ou archipels seront aussi au programme comme l’Islande, la Nouvelle Zélande et …Trinidad et Tobago.

Calendrier des séances

20/10/2022 séance 1 : mise au point; L’Europe après la crise sanitaire et la guerre en Ukraine (en cours)

15/12/2022 séance 2 : les territoires ultramarins, une des bases de la puissance française.

19/01/2023 séance 3 : La Nouvelle Calédonie : Quel statut pour le « Caillou » ?

09/02/2023 séance 4 : La Polynésie (après le nucléaire), un atout pour la France dans le Pacifique sud

16/03/2023 séance 5 : Les îles de l’Océan indien (Réunion, Mayotte..)

06/04/2023 séance 6 : A définir : La Nouvelle Zélande , une puissance insulaire originale ou l’Islande

Présentation de Trinidad et Tobago (date à préciser)